Visite d’une station d’épuration

 

 

P1000545

Mercredi 16 mars nous sommes allés visiter la station d’épuration du  Gour de l’Arche à Périgueux, qui traite les eaux usées de la ville.

Nous avons rejoint la responsable du patrimoine de la ville :  Mme BALOUT Martine à la maison des associations.  Nous avons échangé quelques paroles et bu  un café avec d’autres personnes extérieures venues aussi pour la visite.

Par la suite  un technicien nous a rejoint pour nous expliquer l’implantation de la centrale dans la ville.

A notre arrivée sur le site, nous  allons dans une salle dans laquelle un film de sensibilisation et d’introduction sur le traitement d’eaux usées des zones urbaines est projeté.

Après une brève explication sur les différentes étapes que l’eau parcours,  présenter à  l’aide d’un schéma mural, nous sommes allés voir  les installations.

P1000536

 

Une fois à l’intérieur, on constate qu’il y a beaucoup de tuyaux de couleurs différentes, avec lesquels, ils  repèrent les différents circuits.

P1000547

Durant la visite, les odeurs et le bruit auxquels  nous nous sommes, pour la plus part, vite habitués, ne nous ont pas quittés.

P1000556

Pour conclure, nous remercions Mme BALOUT Martine et le Technicien pour cette visite qui nous fait, aujourd’hui, mieux comprendre le fonctionnement des stations d’épuration.

Recyclage-e1417357349602

Au faite…                 

Nous avons été sensibilisés au gros problème des lingettes jetées dans les toilettes. Celle-ci provoquent de nombreux dégâts au niveau des installations,

Donc s’il vous plait,

les lingettes c’est dans la poubelle.

 

 Principe de fonctionnement d’une station d’épuration

 

Le rôle d’une station d’épuration est de nettoyer les eaux usées (eaux usées ménagères, industrielles et parfois pluviales) afin de rendre une eau propre au milieu naturel.

 

Il y a plusieurs étapes pour épurer l’eau :

 

Le Dégrillage

L’eau passe au travers de grilles qui retiennent les déchets. Ces déchets sont ensuite envoyés en décharge.

 

Le dessablage-dégraissage

Les sables se déposent doucement au fond des bassins pendant que les graisses remontent à la surface grâce à des bulles d’air utilisées comme des bouées.

Le traitement biologique

De l’air est envoyé dans les bassins biologiques : en présence d’oxygène, les bactéries naturellement présentes dans l’eau se développent en consommant la pollution dissoute. Toutes ces bactéries forment les « boues activées ».

La clarification

Cette étape du traitement est destinée à séparer les boues activées (bactéries) de l’eau épurée qui est rejetée dans le milieu naturel (canal, rivière).

La désinfection

L’eau épurée est rejetée dans le canal ou la rivière qui se jette dans la mer. Afin de préserver la qualité des eaux de baignade, il est indispensable de désinfecter l’eau. Cette dernière étape du traitement de l’eau se fait soit par chloration (ajout d’eau de javel), soit par ultra-violet.

Le recyclage des boues

Afin d’être recyclées, les boues sont déshydratées en 2 étapes successives :

  • Épaississement par flottation : L’épaississement permet de séparer au maximum d’eau de la boue.
  • Déshydratation par centrifugation : On additionne un produit chimique (polymère) qui rassemble les fines particules de boue en flocons, plus faciles à déshydrater. Les boues sont ensuite essorées dans des centrifugeuses. On obtient ainsi des boues pâteuses qui seront valorisées en épandage agricole (fertilisant) après un contrôle très strict de leur qualité

 

Nous avons fait le tour du bâtiment, ce qui nous a marqué c’est la taille de l’espace réservé à cette station et le nombre d’installation  nécessaire à son fonctionnement.

Publicités